Représenter les proportions des couleurs d'une image : améliorations de l'outil

20-10-2013

Une nouvelle version de l’outil en ligne d’analyse des relations colorées d’une image est disponible, plus simple et plus puissant.

Lire ce billet...

Un algorithme pour fusionner des polygones planaires jointifs en PHP

02-08-2011

Le titre peut paraître un peu alambiqué : il s’agit tout simplement de pouvoir fusionner deux polygones 2D, par exemple pour assembler les communes d’un fond de carte selon divers regroupements intercommunaux, côté serveur en langage PHP.

Lire ce billet...

Cartographie en symboles proportionnels avec GeoExt et OpenLayers

20-02-2011

La demande se faisant sentir sur différents projets de WebMapping, j’ai rassemblé dans un article pour le PortailSIG différentes techniques permettant d’obtenir une carte thématique en symboles interactive :

http://portailsig.org/content/carte-en-symboles-proportionnels-avec-geoext-openlayers-et-postgis

Cet exemple commenté utilise des technologies courantes en WebMapping et doit pouvoir prendre place dans des systèmes existants :

  • données stockées sous PostgreSQL/PostGIS, spatiales et attributaires,
  • requête de préparation des données et de conversion en GeoJSON par un script PHP,
  • affichage sous OpenLayers en utilisant un FeatureStore GeoExt pour pouvoir connecter symboles cartographiques et tableau de données,
  • interface interactive d’exploration et de modification des paramètres de la représentation en HTML et JavaScript.

Panorama des solutions de WebMapping Open Source, maj 2010

15-01-2011

J’ai mis à jour le tableau panorama des solutions de Webmapping open source, dans le cadre de mes enseignements du Master de géomatique Sigma.

C’est au format PDF, et sous licence Creative Commons CC-BY-SA, c’est à dire que c’est réutilisable et modifiable gratuitement du moment que l’auteur original est précisé et que la distribution se fait dans les mêmes conditions (licence) s’il y a modification.

Lien : http://www.geotests.net/cours/sigma/webmapping/

ps : Petite mise à jour, j’ai ajouté les clients Polymaps (SVG/JS) et Tile5 (HTML5) suggérés par Fabien Goblet (GéoTribu).

La cartographie sert toujours à faire la guerre

07-11-2010

Aujourd’hui, en 2010, il semblerait qu’une carte ait servi à faire la guerre.
Même numérique, interactive et en ligne !

Frontiere disputée

Le mot d’Yves Lacoste (titre de son ouvrage de 1976) s’est semble-t’il à nouveau vérifié, selon un blog du Wall Street Journal, confirmé par un quotidien costaricien.

En deux mots, et pour caricaturer, une imprécision sur Google Maps aurait motivé une “incursion” militaire nicaraguayenne en territoire costaricien. On imagine le commandant chevauchant à la tête de ses troupes, son ipad à la main, pour aller revendiquer un territoire jusqu‘à présent considéré comme étranger…

Le militaire aurait donc fait confiance à Google Maps au détriment de ses cartes topographiques, où la frontière est stabilisée officiellement par accord des deux administrations cartographiques nationales depuis 1888.

Les efforts de Google à propos de cette difficile question des frontières sont méritoires, mais on se demande comment on a pu mettre en ligne ces informations, à ce niveau de précision apparente, sans vérification.

On pourrait épiloguer longuement, mais j’aimerais surtout relever deux problèmes :

- les données cartographiques, diffusées sans métadonnées et sans avertissement sur leur qualité, leur date, leur précision, seront forcément perçues comme correspondant au niveau de qualité générale des informations diffusées par leur producteur.

- une information diffusée par Google est considérée par le (“grand public”) comme authentique, puisque composée d’une quantité de données confondantes, en ligne depuis plusieurs années, dans le cadre d’une opération toujours active de mise à jour, et de portée mondiale (idée d’exhaustivité). Google est donc perçu comme un acteur sérieux, fiable, par défaut.